DEBAUGE OPTICIENS – Lorsque les grands noms de la lunetterie rencontrent les grandes icônes du cinéma !

Accueil  |  Tendance   |  DEBAUGE OPTICIENS – Lorsque les grands noms de la lunetterie rencontrent les grandes icônes du cinéma !

DEBAUGE OPTICIENS – Lorsque les grands noms de la lunetterie rencontrent les grandes icônes du cinéma !

Décors mythiques, répliques cultes, bandes originales d’anthologie…. Il n’est pas rare de visionner un film et de garder en mémoire un élément qui nous marque pour toujours. Pour exemple, qui peut prétendre ne pas se souvenir des mots prononcés par Jean Gabin à l’attention de Michèle Morgan dans Quai des Brumes ? Et pourtant, aujourd’hui, « T’as de beaux yeux tu sais ! » fait partie des répliques les plus cultes du cinéma.

Cette semaine, chez Debauge Opticiens, nous souhaitions rendre hommage aux plus légendaires des montures vues au cinéma. Celles qui ont accompagné le héros dans sa quête. Celles qui ont fait du méchant… le grand méchant. Ou bien encore celles qui sont aujourd’hui indissociables du personnage.

RAY-BAN, LA MARQUE LA PLUS PRISÉE AU CINEMA

Maverick et son modèle Aviator dans Top Gun, Walter Sobchak et ses Ray-Ban Kalichrome Shooters dans The Big Lebowski, Tony Montana et ses Carrera 5622 dans Scarface… Les montures de la marque Ray-Ban ont accompagné bon nombre d’acteurs sur les plateaux de cinéma. Perçues ici comme un « accessoire », les montures ont joué un rôle primordial dans la personnalité de ces personnages : amplifier un trait de caractère, mettre une barrière invisible avec le spectateur, insister sur le côté mystique ou charismatique du personnage…

Une chose est sûre, avec des dizaines de modèles répertoriés dans l’histoire du cinéma, la marque Ray-Ban a largement profité de cette exposition médiatique. Les différentes générations qui ont suivi les ont d’ailleurs largement adoptées depuis J.

PERSOL, LE CHIC À L’ITALIENNE

Marque synonyme d’excellence et de style sans compromis, Persol a très vite séduit les grands noms du cinéma des années 60 et 70. Le mythe est notamment consacré en 1961 quand Marcello Mastroianni les porte dans le film “Divorce à l’italienne”.

Néanmoins, lorsque l’on parle de Persol, on ne peut s’empêcher de penser à Steve McQueen, qui a incontestablement popularisé la marque. En effet, il a à de nombreuses reprises, et dans plusieurs films, arboré le modèle 714 qu’il affectionnait tout particulièrement. Un accessoire distingué qui ne le quittait pas non plus dans la vie de tous les jours.

 

LORSQUE TOM FORD SUBLIME 007

Le visage fermé, le costume impeccablement repassé, la montre au poignet… Le plus célèbre des agents britanniques s’apprête une nouvelle fois à partir en mission… C’était sans compter un ajout de dernière minute du créateur américain Tom Ford, désigner costumier des derniers films de 007 : la fabuleuse paire de lunettes de soleil TF108, qui vient souligner l’élégance de l’acteur. Daniel Craig est ainsi prêt à sauver le monde !

Si vous aussi, vous souhaitez piloter un avion de chasse ou sauver le monde avec style, rendez-vous en boutique chez Debauge Opticiens pour (re)découvrir l’ensemble de ces modèles… et bien d’autres.

Nous vous accueillons du mardi au samedi de 9h à 13h puis de 14h à 19h, sur rendez-vous et dans le respect des gestes barrières.

PRÉCEDENT

REGARDS SUR DEBAUGE « L’ACCUEIL CHALEUREUX FAIT PARTIE DE L’ADN DE DEBAUGE OPTICIENS »

ÉCRIT PAR :

LAISSER UN COMMENTAIRE