REGARDS SUR DEBAUGE « L’ACCUEIL CHALEUREUX FAIT PARTIE DE L’ADN DE DEBAUGE OPTICIENS »

Accueil  |  Interview   |  REGARDS SUR DEBAUGE « L’ACCUEIL CHALEUREUX FAIT PARTIE DE L’ADN DE DEBAUGE OPTICIENS »
PDelassalle_3

REGARDS SUR DEBAUGE « L’ACCUEIL CHALEUREUX FAIT PARTIE DE L’ADN DE DEBAUGE OPTICIENS »

Alors que la fraicheur de l’hiver s’installe progressivement dans la ville Lumière, nous avons eu l’immense plaisir de rencontrer Pauline Delassalle pour notre rubrique « Regards sur Debauge ». Cette pétillante Bretonne de 77 ans, installée à Lyon depuis 1992, a accepté de nous raconter son histoire avec l’enseigne Debauge Opticiens.

Pauline, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Avec plaisir !
Je m’appelle Pauline Delassalle. J’ai fêté, cette année, mes 77 ans. J’ai exercé pendant de nombreuses années le poste de secrétaire de direction et aujourd’hui je suis à la retraite. Avec mon mari, nous sommes parents de 2 filles et j’ai l’immense bonheur d’être grand-mère de deux adorables petits-enfants.

« À l’époque, les opticiens ne courraient pas les rues » 

Sauriez-vous vous rappeler votre première venue chez Debauge Opticiens ?

Mon mari et moi nous sommes installés à Lyon en 1992. Nous avions décidé de quitter Paris et d’emménager à Lyon. Pour comprendre mon histoire avec Debauge, il faut comprendre mon attachement particulier au quartier de la Croix-Rousse. Lorsque nous sommes arrivés, je me suis tout de suite prise d’affection pour cette colline. Le calme, la vie de quartier, ses habitants, ses commerces, son évolution… Tout m’a séduite. C’est donc naturellement que nous avons aménagé à la Croix-Rousse.

Après notre installation, nous avons recherché des professionnels de santé, proches de notre domicile. Il faut avouer qu’à l’époque, les commerces n’étaient pas aussi nombreux et les opticiens ne courraient pas les rues {Rire}. Mais parmi ceux installés à la Croix-Rousse, nous avons découvert Debauge Opticiens ! Ainsi, depuis plus de 20 ans, l’enseigne est devenue ma référence !

PDelassalle_1

« Debauge Opticiens a fait de l’accueil, sa priorité »

Pourquoi avoir choisi Debauge Opticiens ? Qu’avez-vous trouvé chez cette enseigne qui a fait, selon vous, la différence ?

Comme je vous l’expliquais, les opticiens ne courraient pas les rues. Également, le fait que la boutique ait été proche de mon domicile a été un argument de poids. J’apprécie cette proximité. De plus, de l’extérieur, la boutique m’a paru très accueillante. Je n’ai pas été déçu en rencontrant Catherine Lamarche et son papa, à l’époque. Debauge Opticiens a fait de l’accueil, sa priorité. C’est une caractéristique qui au fur et à mesure des années, n’a pas disparu. Bien au contraire, c’est aujourd’hui dans la veine de Debauge, dans son ADN, plus que jamais ! Les équipes sont chaleureuses, souriantes. Ils ont toujours un mot pour vous, un sourire, un conseil. C’est très appréciable !

Pour résumer : je suis rentrée chez Debauge et je n’en ai plus jamais changé !

Voudriez-vous souligner un point sur lequel Debauge Opticiens peut encore s’améliorer ?

Comme cela, non ! On sent une âme dans la boutique. On s’y sent bien. L’équipe est soudée et professionnelle. Par rapport à la qualité des verres et au large choix des montures, les prix sont corrects.

Avez-vous un parcours optique particulier ? Sauriez-vous nous dire ce que vous portez actuellement ?

Mon parcours visuel est des plus classiques. Je suis devenue astigmate vers l’âge de quarante ans. J’ai donc commencé à porter des lunettes à cette époque. Je n’ai pas de problème particulier ou de grosse correction.

Pour être honnête, je ne connais pas le nom exact de la marque de ma monture {Rire}. Pour la petite histoire, je suis très vite attirée par les présentoirs de Catherine Lamarche. Ce jour-là lorsque je suis venue choisir mes nouvelles lunettes, je suis rentrée, et je les ai vues. On peut parler d’un coup de cœur, car je suis repartie avec. Je les aime beaucoup, elles sont vert foncé, limite pétrole. Les branches sont rose pâle. La monture est fine, plus fine que ma précédente paire. Le jeune homme qui m’a accompagné dans mon choix, m’a confirmé que cette paire me dégageait plus le visage et les yeux. J’ai donc opté pour celle-ci.

PDelassalle_2

« Je suis la première à revenir à chaque fois ! »

Enfin, recommanderiez-vous Debauge Opticiens autour de vous ?

Bien évidemment !
Je l’ai déjà fait depuis de nombreuses années et je continuerai à le faire. D’ailleurs, je connais au moins deux personnes qui y sont allées sur mes recommandations {Rire}. Vous savez, il n’y a aucune difficulté à en faire la publicité, car c’est simple de parler positivement d’une enseigne telle que Debauge. Et je suis la première à revenir à chaque fois !

PRÉCEDENT

OCTOBRE 2019 : OPHÉLIE KARAGUEUZIAN REJOINT DEBAUGE OPTICIENS

ÉCRIT PAR :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'inscrire à OPTIQUE DEBAUGE NEWSLETTER
Renseignez votre adresse email ci-dessous :