Regards sur Debauge : « Quand on est bien quelque part, on ne va pas ailleurs »

Accueil  |  Boutique   |  Regards sur Debauge : « Quand on est bien quelque part, on ne va pas ailleurs »
Regards sur Optique Debauge - Opticien Lyon - Nessim

Regards sur Debauge : « Quand on est bien quelque part, on ne va pas ailleurs »

Fidèle d’Optique Debauge, Nessim, 25 ans, est un grand amateur de lunettes de soleil. Au détour d’une conversation, il a accepté de répondre à nos questions et nous raconter son Optique Debauge.

Depuis quand êtes-vous client d’Optique Debauge ?

Je ne sais plus exactement, mais au moins 10 ans. J’avais besoin de lunettes de vue. C’était ma première paire : une paire grise, métallisée, avec des verres rectangulaires qui n’étaient pas soutenus en bas par la monture. C’est eux qui me l’ont conseillée. Et en particulier Yohann qui s’occupait de moi. Petit à petit, Joris a pris le relais.

Pourquoi avez-vous choisi Optique Debauge ?

Nous habitons Caluire et toute ma famille était chez Optique Debauge. Dès la première fois, le contact est très bien passé. J’ai été bien reçu, bien servi. Optique Debauge, maintenant, c’est comme si j’étais chez moi. Depuis que je les connais, cela ne m’est jamais venu à la tête d’aller voir un autre opticien. Quand on est bien quelque part, on ne va pas aller ailleurs.

On a évoqué les lunettes de vue, mais vous êtes surtout un grand amateur de lunettes de soleil…

Plus jeune, j’étais myope. Je suis vite passé des lunettes aux lentilles, et puis je me suis fait opérer de la vue. Mais les lunettes de soleil… J’ai acheté une paire, puis deux paires, puis plein de paires ! Aujourd’hui je dois en avoir 18 ou 19. Et je les mets toutes, même les premières !

« Maintenant, ce n’est plus la marque que je regarde »

Optique Debauge - Opticien Lyon - Nessim

Parmi toute cette collection, est-ce que vous avez une préférée ?

Je les aime toutes, de la première à la dernière. Quand je les choisis, c’est toujours un véritable coup de cœur. Et cela doit l’être car c’est quand même cher une paire de lunettes de soleil ! Donc je ne veux pas que tout le monde porte la même que moi. J’aime sortir du lot. Et l’avantage avec Optique Debauge, c’est qu’ils ont des modèles rares, parfois en édition limitée. J’ai horreur d’avoir la même paire que quelqu’un.

Nous avons parlé de votre première paire de lunettes de vue. Mais votre première paire de lunettes de soleil, vous vous en souvenez ?

Ma première paire de solaires chez Debauge était une Dior. Car j’étais venu pour une Dior. Mais maintenant, ce n’est plus la marque que je regarde. Petit à petit, nous avons recherché des lunettes qui correspondaient plus à la forme de mon visage. Et à mon caractère. Des lunettes chic. Cela m’a poussé à m’intéresser davantage aux matériaux ainsi qu’à la provenance de la monture. Sans oublier la forme de la monture, des verres, mais aussi leur couleur !

Comme j’ai plusieurs paires, je veux du nouveau. Donc je regarde sur Internet des montures qui peuvent me plaire. Je les leur montre, on en discute et ils me disent si cela peut aller. Parfois, ils m’appellent même pour me proposer un modèle. Comme avec une Kenzo Takada où ils se sont dit que cela irait bien avec mon style ! Et ça a été un gros coup de cœur. Ils connaissent mes gouts, mon style. Ils savent que j’aime ce qui est original, même si cela n’est pas à la mode. Et si je le souhaite, ils m’appellent le représentant d’une marque pour que je puisse découvrir tous leurs modèles.

« Chez Debauge, je ne suis pas qu’un client »

Optique Debauge - Opticien Lyon - Nessim 3

Est-ce que vous savez déjà quelle sera votre 20epaire ?

Je les achète généralement en avril, mai. Pour avoir les nouveautés. Mais là, j’ai déjà choisi une Gold &Wood, le top du top. C’est un modèle avec de la corne de buffle d’eau, du plaqué or 18 carats, des diamants et des saphirs. Vraiment bien. Je connaissais déjà la marque. J’ai demandé à voir la collection. A la base, c’était un modèle femme. J’ai aimé la monture et Joris m’a confirmé qu’on pouvait changer la forme des verres pour aller sur quelque chose de plus masculin. Rond au-dessus et plus droit en bas. J’ai aussi fait changer la couleur des verres. J’avais l’impression que c’était un peu trop une paire de lunettes de vue. Du bleu gris je suis passé au rose pamplemousse bleuâtre miroité. J’ai hâte de les porter.

Pourquoi recommanderiez-vous Optique Debauge ?

J’ai recommandé Optique Debauge à plusieurs amis à moi, et aussi à des copines de ma mère. Il y a un vrai service et du conseil. Quand on essaye une paire de lunettes, ils vous disent tout de suite si cela vous va. Sans oublier le service après-vente. Même quand il y a un pépin, ils sont toujours là.

Chez Optique Debauge, tout le monde vient me dire bonjour. On parle de tout et de rien, pas seulement de lunettes. Je ne suis pas qu’un client. Je me sens à l’aise. Ils sont sincères. Et ils ont des petites attentions qui font la différence. Par exemple, si j’hésite sur une paire de lunettes, je peux la ramener chez moi pour me décider.

 

PRÉCEDENT

Avec les lunettes Charles Stone, New-York s'invite chez Optique Debauge !

SUIVANT

Clément Lunetier : des lunettes en bois modernes et sur-mesure !

ÉCRIT PAR :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'inscrire à OPTIQUE DEBAUGE NEWSLETTER
Renseignez votre adresse email ci-dessous :