Digitime : le verre de la vision proche et intermédiaire

Accueil  |  La Notice Debauge   |  Digitime : le verre de la vision proche et intermédiaire
Optique Debauge - Vision proche

Digitime : le verre de la vision proche et intermédiaire

Les reflets des écrans vous fatiguent ? Vous peinez à lire les petits caractères trop pixelisés ? Rien d’étonnant. Les nombreuses sollicitations de la vision de près, au travail comme dans les loisirs, peuvent entraîner une forte fatigue visuelle, exacerbée par l’omniprésence des supports numériques. Mais ce n’est pas une fatalité. En choisissant une paire de lunettes aux verres adaptés, il est possible de retrouver une vision de près performante.

Quand la vision de près devient inconfortable, l’heure est souvent venue d’adopter une nouvelle paire de lunettes. Car même si l’on n’est pas encore presbyte, la gêne est bien là. Mais les solutions existent. Pour retrouver un meilleur confort visuel et une vision de près et intermédiaire aussi nette que précise, il est possible d’adopter un verre mi-distance. A l’image du Digitime de Varilux.

Disponible en trois versions, ce verre intègre une technologie innovante se concentrant sur une zone de vision précise. Sa partie inférieure permet ainsi de soulager les efforts de vision à une distance donnée. Comme par exemple quand on regarde son téléphone. Cette solution facilite donc la distinction des petits caractères, réduit la fatigue visuelle et favorise aussi le retour à des postures de lecture plus confortables. Plus besoin de tordre la tête ou le cou pour trouver le bon angle ! Le confort au quotidien y gagne grandement.

A chaque verre sa distance

Adaptée aux porteurs de verres correcteurs comme aux non porteurs de lunettes de vue, cette solution se décline en trois versions, à adopter selon son usage. Le verre peut ainsi se concentrer sur l’ultra-près (téléphones et tablettes). Il gèrera alors à merveille les distances ultra proches ainsi que la vision de près, avec une bonne prise en charge de la vision intermédiaire. Il peut aussi être adapté à la vision intermédiaire (ordinateurs), avec une excellente prise en charge de celle-ci et une bonne gestion de la vision de près et ultra-rapprochée. Enfin, le verre peut aussi être adapté à la vision étendue, autrement dit, l’espace de la pièce. Il gèrera alors bien la vision intermédiaire et de près et assez bien l’ultra rapprochée.

Des caractéristiques à l’inverse d’un verre progressif standard, qui n’a pas pour vocation à gérer l’ultra-près et peine sur la vision intermédiaire. En revanche, le verre Digitime ne peut de son côté pas être utilisé pour des activités nécessitant une vision de loin claire. La conduite avec ce dispositif est donc à proscrire. Comme les activités en extérieur. Intéressé ? Pour en savoir plus sur ces verres, n’hésitez pas à nous rendre visite en boutique !

PRÉCEDENT

Vision de près : comment lutter contre les premiers inconforts ?

ÉCRIT PAR :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'inscrire à OPTIQUE DEBAUGE NEWSLETTER
Renseignez votre adresse email ci-dessous :