Vision de près : comment lutter contre les premiers inconforts ?

Accueil  |  La Notice Debauge   |  Vision de près : comment lutter contre les premiers inconforts ?
Optique Debauge - Vision de pres

Vision de près : comment lutter contre les premiers inconforts ?

Pas de presbytie à déclarer et pourtant des premières difficultés à voir de près : entre 40 et 50 ans, il est parfois compliqué de comprendre ce que réclament nos yeux. Et de mettre le doigt sur ce qui les dérange ! Face à une situation d’inconfort qui ne nécessite pas encore de traitement, on a en effet vite fait de s’interroger sur les bonnes solutions à adopter.

Regarder au dessus, au dessous de ses lunettes ou même les retirer. Augmenter les contrastes des écrans. Eloigner ou rapprocher les supports de lecture. Rechercher des sources de lumière toujours plus fortes. Ne jamais quitter ses médicaments pour soulager maux de tête et yeux secs… Les nouvelles petites manies ne manquent pas chez les adultes de 40 à 50 ans. Rares sont en effet ceux qui ne souffrent pas de fatigue visuelle ! Des symptômes que l’on associe volontiers à l’usage d’outils digitaux. Mais qui sont le plus souvent liés à des débuts de problèmes de vision de près.

Symptômes et inconforts

Si les écrans sont un révélateur, ils ne sont pas les seuls en cause. Une étude réalisée en 2017 par Essilor auprès d’adultes entre 40 et 50 ans révèle que la gêne la plus fréquente est liée à la fatigue ressentie après plusieurs heures devant les écrans. Suivent des difficultés à voir des détails dans une faible luminosité et à lire des caractères trop petits, par exemple sur des sms.

Derrière ces gênes se cachent de nouvelles habitudes prises alors que les écrans font désormais partie intégrante de notre vie quotidienne. A l’image des nouvelles manières que nous avons de regarder les choses. Smartphones, tablettes et ordinateurs ont en effet créé des distances de lecture réduites et variables (de 30 à 60 cm). Au delà de cette distance, c’est aussi notre posture qui change, avec par exemple un abaissement du regard sur smartphone. Sans oublier la confrontation à la lumière bleue, ou à des polices d’écriture plus petites et pixelisées. Un savant mélange qui pousse à vouloir reposer au maximum ses yeux. Et à rechercher, toujours selon la même étude, des verres qui permettent d’avoir les yeux reposés devant les écrans. Mais aussi de voir les détails de près rapidement et facilement. Le tout sans se fatiguer les yeux.

Développés par les fabricants de verres afin de fournir une réponse aux personnes ne souffrant pas de presbytie mais ressentant des gênes, de nombreux dispositifs sont disponibles chez Optique Debauge. N’hésitez pas à venir discuter de vos besoins avec nous !

PRÉCEDENT

Vue des enfants : à chaque problème sa solution !

ÉCRIT PAR :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'inscrire à OPTIQUE DEBAUGE NEWSLETTER
Renseignez votre adresse email ci-dessous :