Vue des enfants : quels sont les problèmes à surveiller ?

Accueil  |  La Notice Debauge   |  Vue des enfants : quels sont les problèmes à surveiller ?

Vue des enfants : quels sont les problèmes à surveiller ?

Atteindre toutes ses facultés visuelles prend du temps ! Il faut en effet de nombreuses années aux enfants pour voir leur système visuel atteindre sa maturité. Une période durant laquelle les parents ont le temps de s’inquiéter. Parfois à tort, et d’autres fois à raison… Face à ces hésitations et parce qu’il est primordial de surveiller la vue de près, dès le plus jeune âge, voici quelques réponses aux principales interrogations.

Il existe plusieurs étapes dans l’évolution de la vue de votre enfant. Durant sa première semaine d’existence, votre enfant voit en noir et blanc et son acuité visuelle est de 1/20ème. La vision progresse ensuite par paliers, au fur et à mesure de sa croissance. A six mois, il voit en couleurs et a une acuité visuelle de 1/10ème. De 1 à 6 ans, l’acuité visuelle continue à s’affiner. A 6 ans, l’enfant a une acuité visuelle de 10/10ème.

Quels sont les défauts visuels à surveiller?

Le strabisme

Quand l’enfant louche, ceci est du à un défaut de parallélisme des axes visuels. Avant 5 mois, si le strabisme est occasionnel, il n’y a pas d’inquiétude à avoir. Mais après cinq mois, il est conseillé de consulter un ophtalmologiste. Celui-ci pourra alors prescrire des séances de rééducation avec un orthoptiste et une paire de lunettes adaptées.

L’amblyopie

L’amblyopie se traduit par un affaiblissement d’un œil ou des deux yeux. Si un seul œil est affecté, l’autre œil va compenser et le défaut visuel peut alors passer inaperçu. Pour le soigner, une paire de lunettes avec la compensation optimale peut suffire. Mais en cas d’amblyopie monoculaire, il est parfois nécessaire de cacher l’oeil qui voit bien pour rétablir les fonctions visuelles de l’oeil amblyope. Si l’amblyopie est décelée rapidement, la récupération totale de la vision pourra se faire plus facilement.

Quels sont les défauts visuels les plus fréquents chez l’enfant?

L’hypermétropie

L’enfant voit bien de loin mais il y a beaucoup de difficultés pour voir de près. Elle se traduit souvent par des yeux rouge, une fatigue importante et des maux de tête.

La myopie

L’enfant a des difficultés pour voir de loin. La myopie implique des difficultés à voir les éléments lointain, comme le tableau à l’école, ou bien la télévision dans le salon…

L’astigmatisme

L’enfant voit déformé en vision de loin et de près. Il est difficile pour lui de voir les contrastes entre les lignes horizontales, verticales ou obliques.

Dans ces trois cas, lorsque le défaut visuel est mis en évidence par l’ophtalmologiste, une paire de lunettes lui sera prescrite.

A partir de quand consulter un ophtalmologiste ?

Dans un premier temps, le rôle du pédiatre est primordial dans le bon développement de la vision. Il saura déceler les premiers signes d’un éventuel défaut visuel. Il y a d’ailleurs trois visites de dépistage obligatoire : à 8 jours, à 9 mois et à 2 ans. Plus le dépistage est précoce, plus le traitement du défaut visuel sera efficace. Le pédiatre orientra alors vers un ophtalmologiste. Dans tous les cas, il est conseillé de réaliser un premier examen ophtalmologique vers l’âge de 9 mois.

 

Post Tags:
PRÉCEDENT

La notice Debauge : les lentilles, précieuses alliées de l'été ?

SUIVANT

Montures, verres : quelles lunettes choisir pour mon enfant ?

ÉCRIT PAR :

LAISSER UN COMMENTAIRE