Faites connaissance avec Nathan, notre apprenti opticien

Accueil  |  Interview   |  Faites connaissance avec Nathan, notre apprenti opticien
apprenti opticien debauge

Faites connaissance avec Nathan, notre apprenti opticien

En ces temps incertains pour les entreprises, l’on pourrait croire qu’aucun gérant de magasin ne mise sur l’embauche de jeunes apprentis. Ceux-là même au travers desquels le futur se dessine et se construit. C’est sans compter sur Catherine et Didier Lamarche ! Debauge Opticiens a fait le choix osé d’intégrer deux jeunes diplômés et futurs diplômés à son équipe. Thomas Gdowik a en effet rejoint la boutique cet été, en contrat de professionnalisation. Quant à Nathan Cejudo, 20 ans, il fait partie de l’équipe depuis plus d’un an désormais, en tant qu’apprenti opticien en deuxième année de BTS opticien-lunetier. Il a choisi de poursuivre en alternance. Il se confie aujourd’hui sur ce rôle et cette position dans l’entreprise, ainsi que sur son parcours très prometteur.

 

Pourquoi as-tu choisi cette formation ?

Après m’être dirigé dans un premier temps vers un DUT Technique de Commercialisation, j’ai réalisé que je n’aimais pas cette façon de vendre. J’ai besoin d’incarner des valeurs et de donner du sens à ce que je propose. J’ai toujours été attiré par les métiers d’aide à la personne, liés au soin, au paramédical. La profession d’opticien me semble donc idéale ! Elle allie les côtés mode et technique que j’affectionne particulièrement.

L’alternance est aussi un bon moyen de mettre en pratique ce que j’apprends à l’école. Une expérience professionnelle concrète sera toujours un plus dans mon parcours !

Parle-nous de ton rapport à l’objet lunette !

J’ai toujours voulu porter des lunettes pour ajouter un accessoire à mon look ! Je suis donc heureux de devoir en porter aujourd’hui. Pour moi, la lunette est un objet de mode, une marque de fabrique, elle habille et fait ressortir la personnalité de chacun. C’est pour cela qu’à chaque vente, j’essaye de choisir avec soin la monture qui saura refléter ce qu’est la personne en face de moi.

En ce moment, je porte une monture Masunaga x Kenzo Takada. J’adore le détail du pont, cette partie de la lunette qui rejoint les 2 verres. Il y a un vrai travail artisanal, chaque élément est méticuleusement pensé.

Pourquoi avoir choisi Debauge Opticiens ?

Il était essentiel pour moi de rejoindre des opticiens indépendants. J’avais envie d’évoluer dans un cadre familial et traditionnel, avec une équipe qui accorde autant d’importance au savoir-faire et à l’esthétique. Mais aussi une équipe qui a le sens du contact humain et qui privilégie le côté technique de l’atelier. Ici, tout est fait sur place. J’apprécie également que notre enseigne ne soit rattachée à aucune mutuelle. Cette liberté dans mon métier est capitale !

Qu’as-tu appris chez Debauge Opticiens ?

Tout ! J’ai la chance d’être très bien entouré, d’être considéré comme un véritable collègue et non comme un apprenti. Chaque membre de l’équipe m’apporte son regard et son expertise. Cela me fait énormément progresser dans l’apprentissage de mon métier ! J’aime particulièrement l’autonomie qui m’est laissée et la rigueur que l’on me demande au quotidien. Je suis reconnaissant d’évoluer dans cette superbe boutique, au cadre chaleureux, avec de beaux produits. Je remercie Catherine et Didier d’avoir fait le pari de me faire évoluer à leurs côtés !

Quels sont tes objectifs ?

Je veux continuer à apprendre diverses branches du monde de l’optique. Et pourquoi pas imaginer ouvrir mon propre magasin ! J’imagine un concept-store à mi-chemin entre un service traditionnel et des offres modernes, qui allient plusieurs univers qui me sont chers.

 

PRÉCEDENT

REGARDS SUR DEBAUGE "LES CONSEILS EN COLORIMETRIE M'ONT PERMIS DE REPRENDRE CONFIANCE EN MOI"

SUIVANT

Ce que vos yeux disent de vous

ÉCRIT PAR :

LAISSER UN COMMENTAIRE