Interview : Marie-Antoilette , à découvrir le 1er juin

Accueil  |  Interview   |  Interview : Marie-Antoilette , à découvrir le 1er juin
Interview Marie Antoilette - Debauge Opticien (69)

Interview : Marie-Antoilette , à découvrir le 1er juin

Originaire de Lyon, Valérie à étudié à l’école Emile Cohl, dont elle obtient le diplôme avec mention et prix spécial du jury pour “son humour et pour la diversité des techniques employées”. Un humour que l’on retrouve dans chacune de ses collections plus originales les unes que les autres !

Comment est née la marque Marie-Antoilette ?

Marie Antoilette est née de l’imagination de la créatrice Valérie Moënne
Je dessinais des pochettes de disque pour enfant et réalisaient des films d’animation pour les spectacles musicaux.

Un jour mon frère me rapporte de ces voyages une paire de collant imprimé et me dit, « t’as pas envie d’essayer de dessiner une petite collection pour voir ? »
la petite collection est devenu une passion.

Je n’ai eu de cesse de comprendre comment était réalisé ce type d’impression. Je me suis tournée vers les fabricants de collant, au début, j’allais me fournir en Italie. Puis un producteur français m’a contacté « j’aimerais bien travailler avec vous ».

Depuis il réalise toute les bases de mes collants en 50 Deniers, avec un cahier de charge bien précis que nous faisons évoluer chaque année. J’ai acheté une première machine pour imprimer mes collants, puis une autre, et nous sommes maintenant 4 à travailler chez Marie Antoilette. J’ai fait évoluer le packaging et une société de l’Ain imprime nos jolies boites.

totejaneR

Pourquoi ce nom : un hommage à Marie-Antoinette ?

Oui, bien sur, il s’agit bien d’un hommage à Marie Antoinette. J’avais une idée très précise de l’univers un peu décalé, bohème et précurseur de mes collections. Je voulais que mon produit soit raffiné, qu’il exprime pleinement l’élégance à la française. Porté des collants imprimés est un art délicat, la réflexion autour de la concordance des autres éléments de votre tenue est capital. Doigté, humour, esprit libertaire, et émancipation. Mots clés de la reine Marie Antoinette.

Collants, leggings, paréos, foulards, tote-bags… vous déclinez votre savoir-faire sur de nombreuses matières. Quelle est votre technique de travail ?

Je suis une créatrice. Avant toute chose j’ai envi de tester de voir. Je dessine, et j’éprouve le besoin de voir ces créations appliquées sur différents support.
Nous sommes équipés de machines à impression en sublimation thermique. cette technique chauffe du papier sur le tissu que vous souhaitez imprimer.
Avec la chaleur , le gaz contenu dans les couleurs s’imprime dans la fibre textile. Nous travaillons avec des encres homologués par l’Europe.

trangel2

Niveau fabrication, vous avez fait le choix du made in France. Vous nous en dites plus ?

Le made in France c’est pour ma petite entreprise le seule véritable moyen de développement. Ma force c’est ma créativité et la flexibilité.
Je réponds très rapidement aux demandes des boutiques. Je produis et mes fournisseurs sont tout près de moi. De plus, je suis une femme qui aime la relation humaine, papoter avec mes fournisseurs et chercher avec eux le meilleur à obtenir de nos produits c’est une vraie joie. Tous ces gens sont des passionnés qui ont le goût de développer leur métier. Nous cherchons ensemble des solutions sur des exigences précises, liés à la confection de mes produits. Cette recherche n’est vraiment possible que dans le cadre de rencontre physique. De la discussion et de la compréhension des contraintes mutuelles nait le meilleur.

Où les lyonnais peuvent-ils vous retrouver ?

De nombreuses boutiques nous distribuent sur Lyon. La boutique du VDC sur les pentes du 1er arrondissement , 19 rue René Leynaud, la boutique du passage de l’Argue, Fleur de Peau dans le 2ème, rue Victor Hugo, la boutique Be happy Store 69 avenue jean-jaurès 69007 lyon, et la boutique Lulu Berlu à la Croix Rousse.

Qu’aurons-nous le plaisir de découvrir le 1er juin chez Optique Debauge ?

Nous aurons le plaisir de vous montrer notre toute nouvelle sortie la robe Marie Antoilette. Ainsi que nos accessoires été, les corsaires, qui ne sont pas encore sur le site.

PRÉCEDENT

Interview : Géraldine Matthey, créatrice d’Emotis… et de sérénité

SUIVANT

INTERVIEW / Meven : "Je travaille dans le digital, je suis donc plus de 7 heures par jour devant l'écran d'un ordinateur"

ÉCRIT PAR :

LAISSER UN COMMENTAIRE